EN | liens | cont@ct | ©
Laurent Contamin
auteur, metteur en scène, comédien
Un clic, un texte
Claudel chez Bernanos
> Le jeune Homme Paul  à Paris !
 
RV à l'Espace Georges Bernanos
4 rue du Havre 75009 Paris
(St Lazare, Havre-Caumartin, Auber)
 
vendredi 6 décembre 20h30
samedi 7 décembre 20h30
dimanche 8 décembre 17h
 
Résas : 01 45 26 65 22
 
> Lire la suite
L'actu

- publications : Tant que nos coeurs flamboient  chez Christophe Chomant et Il est interdit aux Poissons de grignoter les Pieds des Tortues  chez D'Ici et d'ailleurS 

- ateliers à l'école supérieure d'ingénierie mécanique et numérique de Paris et cours au conservatoire de Drancy

- accueillir un spectacle chez vous ? > le programme

Au Jour naissant, nouvelle pièce publiée à L'Ecole des Loisirs

- une nouvelle video en ligne

- résidence de création Tant que nos coeurs flamboient  au Batolune, Honfleur. Présentation publique le 1er novembre > infos

- accueillir un spectacle chez vous ? > le programme

2 novembre : En attendant Dersou  à la médiathèque de Honfleur (14) > revue de presse

3 novembre : En attendant Dersou  stand FL Editions, Salon du livre du Neubourg

- résidence : Tant que nos coeurs flamboient  au Théâtre de Livarot (14). Répétition publique le 30 novembre à 19h > infos

6-7-8 décembre : Le jeune Homme Paul  à l'Espace Georges Bernanos, Paris (4 rue du Havre 75009, résa 01 45 26 65 22), vendredi et samedi à 20h30, dimanche à 17h > toutes les infos

- Bonne nouvelle pour les ateliers ados, les conservatoires et les options théâtre : Chambre noire, qui était épuisé depuis quelques années, est ré-édité, dans La Scène aux Ados n°3 pour les 30 ans des éditions Lansman

- pratique : cliquer sur les images pour ouvrir les liens... utiliser le moteur de recherche, dans la marge de gauche, pour gagner du temps


après > avant > au jour le jour

Tant que nos coeurs flamboient
"Quand ils sont venus, avec leurs matraques et leurs chiens, Maman n’était pas là. J’étais petite mais je me rappelle leur odeur. Une odeur que je ne connaissais pas non plus, pas plus que je ne connaissais la peur, avant tout ça.".../...
La Cigalière

 "Alex, un quinquagénaire ironique et désabusé, revient à La Cigalière, une maison de vacances dont il a hérité dans le sud-ouest de la France. Mais la maison qu'il croyait vide et s'apprêtait à vendre est en fait occupée par de jeunes gens absorbés par leurs querelles d'amoureux.

Quand un couple d'acheteurs entre dans l'arène, les certitudes d'Alex vacillent : a-t-il encore envie de quitter cette maison pour la vendre à des inconnus ?

Un texte attachant où le lecteur s'identifie à chaque personnage : autant à Alex, qui croit pouvoir se débarrasser de sa jeunesse en vendant la maison de famille, aux jeunes "squatteurs" pas si irresponsables qu'ils en ont l'air, et aux acheteurs, tombés amoureux de "la Cigalière" où ils voudraient finir leur vie. Cinq beaux rôles pour une comédie douce-amère, un soir de fin d'été".

E. Gentet-Ravasco et F. Bleicher, revue Atelier-Théâtre n°30, printemps 2008

> au sujet du texte

> lire un extrait

Au Jour naissant
Demain à l’aube, les démolisseurs viendront : la vieille maison du phare sera détruite. Pendant treize ans, tous les étés, Perle y retrouvait Logan, son ami de toujours ; c’est lui encore qu’elle choisit pour y passer la dernière nuit.
 
Tandis qu’ils sauvent encore quelques vestiges de la maison, Perle trouve de vieilles cartes qui parlent de la Mer Rouge, de l’Erythrée, de grands voyages... Perle s’exalte ; Logan se trouble. Elle devine qu’il lui cache quelque chose de grave. C’est la première fois qu’ils ne partagent pas un secret, et ça lui fait mal.
 
Pour tous publics dès 10 ans
Une pièce écrite en résidence d'écriture à la Villa Marguerite Yourcenar

L'Ecole des loisirs, collection Théâtre
octobre 2019
ISBN : 978-2-211-30424-5
7€
 
> en anglais
1830366 pages vues.