EN | liens | cont@ct | ©
Laurent Contamin
auteur, metteur en scène, comédien
Un clic, un texte
Spectacles en diffusion
Disponibles en tournée :
- Le Jardin,  théâtre musical jeune public, Cie Cela Dit, mise en scène Laure Gouget / marionnettes et origami, Cie La Roble à l'envers, mise en scène Eléna Bosco
- Léon l'Enfant Noël, spectacle jeune public, Cie du Souffle 14, mise en scène Lorena Felei
- Nicolette et Aucassin, spectacle de rue, marionnettes et musique, tout public, Cie L'Atelier mobile, mise en scène Joanna Bassi
- La petite Marchande d'Histoires vraies, spectacle jeune public, Cie L'Echappée, mise en scène Didier Perrier
- Tant que nos coeurs flamboient, ados-adultes, Cie du Souffle 14, mise en scène Laurent Contamin
- Fasse le ciel que nous devenions des Enfants, ados-adultes, Cie Demain on déménage, mise en scène Delphine Lalizout / Cie du Souffle 14, mise en scène Lorena Felei
- Juby, ados-adultes, Cie Fond de Scène
- En attendant Dersou, ados adultes, Cie du Souffle 14, mise en scène Lorena Felei
- Un Verger pour Mémoire, ados-adultes, Cie des Rives de l'Ill, mise en scène Thomas Ress
- Le jeune Homme Paul, ados-adultes, Cie du Souffle 14, mise en scène Lorena Felei
> Lire la suite
Travail temporaire

DEDALE : Ariane ?

Ariane arrive.

DEDALE : Ton mari n’a pas réussi à passer. Le moteur n’était pas assez puissant pour résister aux vagues et aux courants. Ils n’ont pas atteint les Canaries. Il avait laissé un mot pour toi dans une petite pochette étanche autour de son cou avec son argent et ses papiers. C’est la police de l’intégration qui m’a prévenu.

Ariane est abattue. Icare vient la consoler.

DEDALE : Tu sais ce que ça signifie ?

ARIANE : Cinq mille euros pour la prise en charge du corps, les formalités administratives ; et l’amende…

DEDALE : Oui, bien sûr. Mais c’est pas tout. Tu m’avais promis que ton mari n’essaierait pas d’immigrer. Tu perds 20 points. Tu passes à 50 points pour cette année. C’est critique pour ta régularisation.

ARIANE : Je…

DEDALE : Faisons les comptes ensemble : un enfant scolarisé, 20 points. L’avis du délégué de quartier : s’il donne un avis favorable (ce qu’il devrait faire – tu as respecté le couvre-feu et tu as fait du bénévolat de quartier quand tu avais le temps) : 10 points. Ton travail chez Minos textiles : 40 points. Tu es à soixante dix. Auxquels je retranche 20 pour la boulette de ton mari : 50. Si tu perdais ton travail, tu passerais à 10. Inutile de te dire qu’il va falloir mettre les bouchées doubles à l’atelier.

ICARE : Maman, laisse-moi partir au Service du Travail Obligatoire !

ARIANE : Tais-toi, Icare !

ICARE : Un an au STO, et ça te créditera de 40 points, au lieu des 20 points du collège ! Ta régularisation ne sera pas entre les mains de ce…

DEDALE : De ce… ?

ICARE : Rien.

ARIANE : Il n’a rien dit. Ne parlons plus du STO. (A Icare :) Tu dois étudier, Icare. Un jour tu seras un grand poète !

ICARE (perdu dans ses pensées :) Dix ans…

DEDALE : Qu’est-ce qu’il dit ?

ARIANE : Qu’est-ce que tu dis ?

ICARE : Un esclave qui débarquait au Brésil, il y a deux cents ans. Son espérance de vie : dix ans.

Ceux qui survivaient à la traversée.


> au sujet du texte

1914000 pages vues.