EN | liens | cont@ct | ©
Laurent Contamin
auteur, metteur en scène, comédien
Un clic, un texte
Spectacles en diffusion
Disponibles en tournée :
- Le Jardin,  théâtre musical jeune public, Cie Cela Dit, mise en scène Laure Gouget / marionnettes et origami, Cie La Roble à l'envers, mise en scène Eléna Bosco
- Léon l'Enfant Noël, spectacle jeune public, Cie du Souffle 14, mise en scène Lorena Felei
- Nicolette et Aucassin, spectacle de rue, marionnettes et musique, tout public, Cie L'Atelier mobile, mise en scène Joanna Bassi
- La petite Marchande d'Histoires vraies, spectacle jeune public, Cie L'Echappée, mise en scène Didier Perrier
- Tant que nos coeurs flamboient, ados-adultes, Cie du Souffle 14, mise en scène Laurent Contamin
- Fasse le ciel que nous devenions des Enfants, ados-adultes, Cie Demain on déménage, mise en scène Delphine Lalizout / Cie du Souffle 14, mise en scène Lorena Felei
- Juby, ados-adultes, Cie Fond de Scène
- En attendant Dersou, ados adultes, Cie du Souffle 14, mise en scène Lorena Felei
- Un Verger pour Mémoire, ados-adultes, Cie des Rives de l'Ill, mise en scène Thomas Ress
- Le jeune Homme Paul, ados-adultes, Cie du Souffle 14, mise en scène Lorena Felei
> Lire la suite
Fêtards ! & Précaires !

 

L’HOMME : Bonjour.

L’homme va trouver le/la professeur pour lui parler, on entend vaguement quelques mots du discours qu’il lui tient : « éducation citoyenne », « inspection rectorale », « démarche de terrain », « commission régionale », « plan de sécurisation globale », « commission tripartite », « pré-adolescents », « virage à 180 degrés », « pédagogie de la responsabilisation », « jury populaire », « confrontation résiliente », « réforme Balmérieu ». Quant à la femme, elle est là, absente d’elle-même, près de la porte, elle regarde les élèves, le vide. Le/la professeur semble avoir été convaincu(e) par le propos de l’homme, puisqu’il/elle lui laisse la place, face aux élèves, devant le tableau noir.

L'HOMME : Bonjour les enfants. Venez là, Tamara. N’ayez pas peur.

La femme s’approche un peu de lui. L’homme sort de sa mallette un instrument sonore ou lumineux, qui se déclenchera de temps à autre comme pour le rappeler à l’ordre : c’est le « live-control-system ». A chaque déclenchement du live-control-system, Tamara aura un réflexe de peur.

L'HOMME : Voilà. Pardon pour cette entrée un peu abrupte. Ca va, les enfants ? Il y en a pour cinq minutes je ne vais pas déranger longtemps le cours de votre professeur ; vous devez être au courant d’ailleurs si vous regardez la télévision ou si vos parents lisent les journaux (j’imagine que vous regardez la télévision ? C’est bien vous avez raison c’est très bien la télévision il faut) : donc vous devez savoir qu’au sein des R.A. (les Rectorats Académiques), certains sites pilotes ont été désignés, dans le cadre d’une cellule ministérielle conjointe Education / Intérieur / Justice, pour la mise en place d’une jurisprudence analytique en milieu scolaire ; l’objectif étant double : one part accélérer un certain nombre de procédures de justice (vous connaissez les problèmes d’engorgement des tribunaux), other part vous sensibiliser (vous, vos collègues), à un problème hélas récurrent : la précarité (phénomène nouveau, plaie des temps modernes). OK ? C’est bon pour le petit brief introductif ? (Ce que les générations qui vous ont précédés appelaient : éducation civique ; ce que les Danois, qui ont largement inspiré la réforme française, nomment chez eux : « les travaux pratiques citoyens »). Donc ça va donc on rentre dans le vif du sujet : je vous présente Tamara qui a accepté de se prêter à… disons cet exercice de démocratie directe qu’on va faire maintenant. OK donc Tamara on fait comme hier vous dites bien fort votre chef d’inculpation.

Un temps. Tamara semble ailleurs.

L'HOMME : Tamara.

TAMARA : Oui. Cinq ans.

L'HOMME : Non. Ce que vous avez fait.

TAMARA : La délinquance ?

L'HOMME : La délinquance, oui. Le délit. (Précis.)


> au sujet de la pièce

1913992 pages vues.